Victorine VALENTIN – PS – Majorité présidentielle

En tant que candidate aux élections législatives, êtes-vous prête à soutenir le processus de fusion des trois collectivités alsaciennes engagé dans le cadre de la loi n°2010-1563 du
16 décembre 2010 portant réforme des collectivités territoriales ? Si non, précisez les raisons de votre démarche.

Je soutiendrai le processus de fusion des trois collectivités alsaciennes, dans la continuité de mon vote en séance plénière au Conseil Régional le 7 mai 2011.

Qu’attendez-vous principalement de la future assemblée unique d’Alsace ?

J’attends qu’elle soit l’outil grâce auquel l’Alsace relèvera la tête après des années de marasme économique qui ont vu le chômage monter en flèche et les entreprises quitter notre région. J’attends de cette assemblée qu’elle soit le lieu de l’optimisation des politiques menées actuellement ; pour améliorer la vie des alsaciens et permettre un développement équilibré de nos différents territoires. J’attends également qu’elle soit un partenaire organisé, crédible et compétent dans toutes les relations avec l’Allemagne et la Suisse.

Quelle forme doit prendre, selon vous, ce futur Conseil d’Alsace unique ?

Le groupe de travail constitué de conseillers généraux, de conseillers régionaux et de membres du Ceser, réfléchit à cette question. On s’oriente à l’heure actuelle vers un modèle à l’allemande avec un pouvoir exécutif et un pouvoir législatif. Pourquoi
pas ? Il faudra toutefois veiller à ce que la gouvernance choisie soit la plus judicieuse possible pour notre région et pour ses habitants. Il faudra également que la nouvelle organisation préserve les équilibres entre les grandes villes alsaciennes, et garantisse la simplification des démarches et une proximité des services pour tous les usagers.

Quel est, selon vous, le mode de scrutin le plus adapté des futurs conseillers d’Alsace ?

Le préalable reste d’abord de procéder à un re découpage des cantons, pour les faire correspondre à l’évolution institutionnelle et territoriale que sont les intercommunalités. On pourrait ensuite imaginer un scrutin de liste pour les territoires urbains (communautés d’agglomération) et un scrutin uninominal pour les cantons plus ruraux (communautés de communes)… et tout cela, sans qu’il y ait un recul de la parité, qui a déjà fort à faire pour s’imposer dans les actuels Conseils Généraux.

La question du/des siège(s) de la future assemblée vous paraît-elle fondamentale ou secondaire ? Quelles sont vos propositions ?

La question du Siège est à la fois fondamentale et secondaire. Elle ne doit pas conditionner les discussions et être un point de blocage. Je mettrai en avant les atouts de Colmar de par sa position centrale, sa bonne accessibilité depuis toute l’Alsace et sa tradition de entre administratif pour défendre les emplois publics existants à Colmar ou  obtenir compensation en cas de transfert de certaines compétences.

Fait à Colmar, le 28 mai 2012.

NOM : VALENTIN
Prénom : VICTORINE
Département : HAUT-RHIN
Candidat dans la circonscription n° 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s