Claude STURNI – Majorité alsacienne

En tant que candidat aux élections législatives, êtes-vous prêt à soutenir le processus de fusion des trois collectivités alsaciennes engagé dans le cadre de la loi n°2010-1563 du 16 décembre 2010 portant réforme des collectivités territoriales ? Si non, précisez les raisons de votre démarche.

Bien entendu, en tant que Maire de Haguenau et Président de la Communauté de Communes de la Région de Haguenau, je soutiens cette idée de Conseil d’Alsace depuis le début et nos deux instances se sont prononcées en faveur de sa création. En tant que conseiller régional, j’ai voté pour la création d’un Conseil d’Alsace au Congrès d’Alsace du 1 décembre 2011.

 

Qu’attendez-vous principalement de la future assemblée unique d’Alsace ?

C’est l’occasion d’une vraie  réflexion sur l’organisation du territoire en Alsace dans un souci d’amélioration des services rendus à la population, d’une simplification et d’une optimisation de l’organisation et du fonctionnement. Il s’agit là d’une occasion unique de créer une dynamique nouvelle pour l’Alsace et ses habitants.

 

Quelle forme doit prendre, selon vous, ce futur Conseil d’Alsace unique ?

Il doit prendre la forme d’une assemblée unique avec la prise en compte d’une dimension territoriale et de proximité, mais qui doit éviter que tout soit traité de la même façon du Nord au Sud de l’Alsace et qui respecte l’identité des territoires qui composent l’Alsace.

 

Quel est, selon vous, le mode de scrutin le plus adapté des futurs conseillers d’Alsace ?

Les futurs conseillers d’Alsace devraient être élus sur chacun des territoires en instaurant une dose de proportionnelle. Le mode de scrutin doit être spécifique à cette nouvelle assemblée, le Conseil d’Alsace, avec l’instauration d’une dose de proportionnelle favorisant la prise en compte de la parité et de la répartition des différentes sensibilités politiques.

 

La question du/des siège(s) de la future assemblée vous paraît-elle fondamentale ou secondaire ? Quelles sont vos propositions ?

La question du ou des sièges  est secondaire compte tenu de l’importance de l’enjeu. Il va toutefois falloir assurer l’équilibre dans l’organisation des travaux de la nouvelle assemblée. Si on ne peut remettre en cause le rôle de Strasbourg, capitale européenne et métropole régionale, on ne peut non plus ignorer l’importance des autres pôles urbains animant le territoire.

 

Jugez-vous comme un préalable l’attribution à cette future assemblée de compétences nouvelles ou pensez-vous que cette possibilité doit s’envisager une fois le processus de fusion mené à son terme ?

La réflexion sur de nouvelles compétences doit se dérouler en parallèle de la création de la nouvelle collectivité qui doit être l’occasion d’une nouvelle étape de  la décentralisation concernant l’Alsace. En tout état de cause, cela doit se traduire par un plus pour les Alsaciens et une capacité à mieux répondre à leurs priorités.

 

Prenez-vous l’engagement, une fois élu, de tout faire pour que le Conseil d’Alsace unique puisse voir le jour dès 2014 -date du prochain renouvellement des trois assemblées ?

 Oui, c’est en ce sens que je suis et veux rester un membre engagé dans le groupe projet au travail actuellement.

 

Fait à Strasbourg, le 29 mai 2012

NOM : STURNI
Prénom : Claude
Département : 67
Candidate dans la circonscription n° 9

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s