Anne-Sophie FRELIGER – Le Centre pour la France

En tant que candidat aux élections législatives, êtes-vous prêt à soutenir le processus de fusion des trois collectivités alsaciennes engagé dans le cadre de la loi n°2010-1563 du 16 décembre 2010 portant réforme des collectivités territoriales ? Si non, précisez les raisons de votre démarche.
En tant que candidate du Centre pour la France aux élections législatives dans la 6ème circonscription du Bas-Rhin, je soutiens la fusion des trois collectivités alsaciennes.
Mon engagement en faveur du Conseil Unique d’Alsace est clair. D’ailleurs, j’ai pris position en sa faveur dans la presse locale puisque je pense qu’il marque un progrès pour notre région.

Qu’attendez-vous principalement de la future assemblée unique d’Alsace ?
La future assemblée unique d’Alsace permettra d’avoir des propositions plus fortes et visibles. En outre, elle sera la garante d’un dynamisme économique, d’une réelle défense du dialecte et du bilinguisme, et de projets cohérents concernant les transports.
Cependant, il est nécessaire que toute l’Alsace y soit représentée.

Quelle forme doit prendre, selon vous, ce futur Conseil d’Alsace unique ?
Je pense que la décentralisation passe par le Conseil Unique d’Alsace. Il faut que cette collectivité se voit attribuer des domaines de compétence nouveaux. Ainsi, le Conseil Unique d’Alsace pèsera sur certains thèmes chers aux alsaciens.

Quel est, selon vous, le mode de scrutin le plus adapté des futurs conseillers d’Alsace ?
Une part de proportionnelle non négligeable est nécessaire afin d’assurer une bonne représentation.

La question du/des siège(s) de la future assemblée vous paraît-elle fondamentale ou secondaire ? Quelles sont vos propositions ?
Non, pour le moment je souhaite que le projet se concrétise le plus rapidement possible. En revanche, je ne pense pas qu’il faille tout centraliser à Strasbourg.

Jugez-vous comme un préalable l’attribution à cette future assemblée de compétences nouvelles ou pensez-vous que cette possibilité doit s’envisager une fois le processus de fusion mené à son terme ?
Je pense que les compétences de la future assemblée pourront être envisagées lorsque le processus sera mené à son terme.

 

Prenez-vous l’engagement, une fois élu, de tout faire pour que le Conseil d’Alsace unique puisse voir le jour dès 2014 -date du prochain renouvellement des trois assemblées ?
Oui.

Fait à Obernai, le 3 juin 2012

NOM : FRELIGER
Prénom : Anne-Sophie
Département : Bas-Rhin
Circonscription n°6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s