Antoine HERTH – UMP – Majorité alsacienne

En ma qualité de Vice-Président du conseil régional, je suis évidemment favorable à la réalisation de ce projet qui constitue un engament fort de la liste de la majorité alsacienne conduite par Philippe Richert en 2010 et je ferai évidemment tout ce qui est en mon pouvoir pour que cela se réalise, le plus tôt possible.

 
 La collectivité unique, à mes yeux, c’est une optimisation de la dépense publique, une amélioration du service public rendu à la population au plus près des territoires ainsi  qu’une source de simplification pour le quotidien des Alsaciens.C’est aussi l’occasion de faire enfin correspondre une identité culturelle à une réalité politique. Unie, l’Alsace parlera d’une seule voix et pourra mieux défendre ses intérêts, comme le droit local, à l’échelle nationale.
 
Pour faire aboutir ce processus,  les Alsaciennes et les Alsaciens se prononceront par référendum,  mais il faudra aussi, au niveau national, un cadre juridique nouveau. Beaucoup de choses en la matière dépendront de la façon dont le nouveau Président de la république et son gouvernement entendront modifier la loi relative au Conseiller territorial. Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra une loi spécifique à l’Alsace (comme pour la Corse) qui devra définir un mode de scrutin, ainsi que les compétences de la nouvelle collectivité. Sur ces sujets, je n’ai pas d’a priori. L’instauration d’une dose de proportionnelle ne me choquerait pas; pour la question des compétences, je crois que c’est le débat que nous aurons à cette occasion qui tranchera la question. Sur le principe, acquérir de nouvelles compétences me semble une bonne chose, mais attention toutefois à ne pas mettre la charrue avant les boeufs: il faudra à mon sens, le moment venu, bien mesurer les tenants et les aboutissants de chaque compétence nouvelle et voir en quoi leur exercice par la collectivité unique apporterait un plus pour les Alsaciens. Mais j’aurais tendance à dire, pour répondre à votre question, que la priorité aujourd’hui c’est de boucler la fusion et de voir dans un second temps, à tête plus reposée, si nous voulons prendre des compétences en plus.
 
Pour ce qui est du siège, cette question m’apparaît, pour le moment, secondaire eu égard à l’importance des autres sujets évoqués mais c’est une question sur laquelle il faudra aussi, bien entendu, se pencher le moment venu.
NOM : HERTH
Prénom : Antoine
Département : Bas-Rhin
Circonscription n°5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s