Norbert DUMAS – Solidarité & Progrès

Norbert DUMAS nous a indiqué ne pas vouloir répondre à nos questions. Les raisons de ce refus sont précisées sur son blog.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Norbert DUMAS – Solidarité & Progrès »

  1. En réponse au questionnaire d’Alsace Unie
    norbertdumas Lundi 28 mai 2012 à 22h52
    J’ai reçu le questionnaire d’alsace unie auquel je ne répondrai pas pour cause de désaccord profond avec les objectifs de ce projet. Leur projet est de créer un conseil de région unique en Alsace et donc de faire disparaitre le conseil général du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Quelque que soit la région, je suis pour le maintiens du rôle des départements avec leur fonctionnement démocratique et contre la proposition de Jacques Attali de faire sauter l’échelon départemental.

    Plus généralement je défends une Europe des patries et des projets. Je ne défends pas une Europe des régions qui est la vision sous-jacente à ce projet car une Europe des régions sera en proie à des féodalités financières faute de souveraineté du peuple s’exerçant par un Etat Nation.

    Enfin, l’argument financier qui est de dire qu’on va mutualiser les moyens est tout à fait dans l’air du temps des coupes budgétaires où plus aucun projet constructif n’est mis en avant. On voit seulement ce que cela coûte et pas ce que cela rapporte. Cette vision renferme la logique du court terme financier que nous combattons et qui est la cause de la crise financière que nous vivons. La même logique est appliquée aux regroupements des communes en communautés de commune. Pour renverser cette logique imposée par un système financier devenu fou il faut mettre les spéculateurs hors d’état de nuire avec un « Glass Steagall act » à l’image de celui défendu par Franklin Delano Roosevelt.

  2. Vous avez partiellement raison. Pour ma part j’estime que les communautés de communes ne sont pas d’essence démocratique. En effet, les Communes abandonnent à la Communauté un grand nombre de leurs attributions. Prenons le cas de la CAC (Communauté de l’Agglomération de Colmar) compétente notamment en matière des transports urbains et ramassage des ordures pour ne citer que cela. Or, les délégués au Conseil de la CAC sont désignés par le Conseil municipal des Communes adhérentes au mépris de la composition des Groupes. Il s’agit pratiquement d’une cooptation. Par ailleurs je pense que la réduction des coûts n’est qu’un leurre.

  3. A l’attention de Cron

    Je ne vois pas très bien quel serait, selon vous, le rapport réel existant entre la 1ère circonscription du Bas Rhin et la CAC.

    Quant au mode de désignation des délégués siégeant au Conseil de la CAC, je ne vois pas en quoi le fait qu’ils soient désignés par les Conseils Municipaux serait gênant…

    La réduction des coûts se fera naturellement par élimination des doublons ou réaffectation à d’autres postes compte tenu du fait que les focntionnaires territoriaux bénéficient de la grantie d’emploi à vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s