Anne HULNE – UMP – Majorité alsacienne

En tant que candidat aux élections législatives, êtes-vous prêt à soutenir le processus de fusion des trois collectivités alsaciennes engagé dans le cadre de la loi n°2010-1563 du 16 décembre 2010 portant réforme des collectivités territoriales ? Si non, précisez les raisons de votre démarche.

OUI j’y suis favorable.

Je suis prête à soutenir ce processus de fusion ; fusion liée à l’évolution législative et à celle des territoires. Pour moi c’est dans la logique des choses en 1958 on vivait sous la Vème République unitaire et centralisée ; en 2012 on est dans une République toujours unitaire mais décentralisée … c’est toute la différence et le témoignage de l’évolution de la Société et de la modernisation de l’Etat Français.


Qu’attendez-vous principalement de la future assemblée unique d’Alsace ?

J’attends

–          qu’elle exprime l’évolution institutionnelle de l’Alsace

  • lire à ce sujet l’excellente contribution de mon ami le Professeur Paul Robert HERTZO, professeur émérite des Universités sur :

« La Région Alsace, de la banalité de droit commun à l’originalité des ses politiques et de son projet institutionnel » à l’occasion du « Centenaire de la Constitution du 16 mai 1911 » par l’Institut du Droit Local alsacien mosellan.

–          qu’elle favorise l’émergence d’une identité régionale renforcée et adaptée au 21ème siècle.


Quelle forme doit prendre, selon vous, ce futur Conseil d’Alsace unique ?

Une forme pragmatique car il s’agit d’imprimer une nouvelle organisation des collectivités locales.


Quel est, selon vous, le mode de scrutin le plus adapté des futurs conseillers d’Alsace ?


La question du/des siège(s) de la future assemblée vous paraît-elle fondamentale ou secondaire ? Quelles sont vos propositions ?

Oui car pour moi elle est totalement stratégique !


Jugez-vous comme un préalable l’attribution à cette future assemblée de compétences nouvelles ou pensez-vous que cette possibilité doit s’envisager une fois le processus de fusion mené à son terme ?

–          Un transfert de nouvelles compétences serait envisageable s’il est assorti de nouveaux moyens ; ce que la réforme de 1982 à l’époque n’avait pas prévu tout de suite.

–          Ce transfert sera aussi conditionné par la fusion institutionnelle :

  • conserver les deux conseils départementaux au sein du Conseil Unique d’Alsace,
  • avoir ainsi pour objectif une coordination et une économie de fonctionnement.


Prenez-vous l’engagement, une fois élu, de tout faire pour que le Conseil d’Alsace unique puisse voir le jour dès 2014 -date du prochain renouvellement des trois assemblées ?

Si je devais avoir la confiance des électrices et des électeurs de la 1ère circonscription de Strasbourg ,

  • JE PRENDS L’ENGAGEMENT DE TOUT FAIRE POUR QUE CE CONSEIL UNIQUE D ALSACE PUISSE VOIR LE JOUR DES 2014 – date du prochain renouvellement des trois assemblées.

 

Fait à Strasbourg, le 29 mai 2012

NOM : HULNE
Prénom : Anne
Département : 67
Candidate dans la circonscription n° 1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s