Présentation – Alsace Unie, un collectif régional transpartisan

Alsace Unie est un collectif trans-partisan de jeunes engagé-e-s pour la création d’une Collectivité Territoriale d’Alsace. Issu-e-s de différents courants politiques (EELV, PS, PRG, MoDem, UDI, UMP, Bougeons les lignes), nous militons pour que les Alsaciennes et les Alsaciens (d’origine ou d’adoption, de naissance ou de cœur), d’où qu’ils et elles viennent, se déplacent aux urnes le 7 avril prochain et disent OUI à la Collectivité Territoriale d’Alsace.

Au-delà des clivages partisans, ce qui doit nous rassembler, c’est l’idée d’une Alsace plus forte, plus efficace, plus proche des citoyens. Il est temps pour notre Région de se positionner au mieux, au cœur de l’Europe, sur un axe rhénan qui continuera à peser, qui affrontera la crise, au service de l’intérêt général.

Notre Région a plus que besoin de réelles marges de manœuvres pour non seulement gérer un territoire mais surtout le doter d’une réelle vision, d’un réel projet, partagé par toutes ses forces vives, en coopération avec nos voisins.

Nous sommes des jeunes engagé-e-s en politique. Nous militons pour la Collectivité Territoriale d’Alsace car nous sommes convaincu-e-s de son importance pour notre génération pour laquelle l’audace, l’innovation et la créativité seront les clefs du succès. C’est l’essence même du projet de Collectivité Territoriale d’Alsace, présente dans les discours des élus régionaux depuis de trop nombreuses décennies.

Il est temps de passer à l’acte. Au-delà des clivages partisans, unis dans la diversité, l’Alsace mérite un OUI !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Présentation – Alsace Unie, un collectif régional transpartisan »

  1. Bonjour,
    Ancien créateur et chef d’entreprise, 62 ans, je soutiens totalement votre démarche. L’échelon départemental n’a plus aucun sens si ce n’est de satisfaire les égos de potentats locaux. Je suis persuadé qu’il est possible à échéance de 2-3 ans de réduire le budget de fonctionnement de la région unie (Budget actuel région+67+68) de 30% sans réduire l’investissement et le service rendu aux citoyens. Nos impôts en seront réduits d’autant.
    Quant au siège de la région, c’est un débat qui m’attriste: à l’aire de la communication électronique et du TER200, la position « physique » de la capitale régionale est plus symbolique que stratégique. Regardons chez nos voisins, souvent, la capitale régionale n’y est pas la plus grande ville (Hesse, Saxe,….) . N’importe quelle ville sur l’axe nord-sud pourrait satisfaire aux critères. En plus ce sujet n’est en aucune manière un motif de voter non.

    La même démarche est souhaitable et applicable aux communes……… c’est pour moi l’étape suivante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s